Histoire de lire

Le thème de Histoire de lire, cette année, était la transmission de l’histoire. C’est ce thème qui a été le fil rouge de ce projet mené avec Michelle Charbonnier et Marie Pivano bibliothécaires à L’Heure joyeuse et leurs professeurs : Mme Grass (français), M. Chialvetto (SVT), M. Le Flem (histoire), M. Arnaud (documentation) pour la classe de 4eC et Mme Pouille (français), M. Beghi (histoire), M. Arnaud pour la classe de 3eC. La sélection proposée aux élèves, des livres documentaires, des bandes dessinées, des romans a été constituée afin que chaque élève puisse choisir un livre qui l’intéresse, mais aussi pour montrer aux élèves qu’il y a différentes manières de raconter l’histoire. Chaque élève de ces deux classes a lu un livre, l’a présenté aux autres élèves lors du comité de lecture, a rédigé une critique qui a été exposée, dans l’espace consacré à la jeunesse, lors du salon les 24 et 25 novembre.
La classe de 4eC a rencontré Jean-Baptiste de Panafieu, un « passeur de sciences » qui est l’auteur de nombreux livres documentaires pour la jeunesse sur des sujets variés dont l’histoire de la vie, de l’homme, l’environnement… Cette rencontre a donné lieu à un échange riche, grâce aux nombreuses questions préparées par les élèves et aux réponses de Jean-Baptiste de Panafieu qui a su répondre, avec une intelligence remarquable, tout en restant compréhensible par des élèves de quatrième sur des sujets comme la théorie de l’évolution, la relation entre l’homme et les animaux, le réchauffement climatique. Les élèves ont pu, grâce à lui découvrir le quotidien d’un auteur : son rythme de travail, sa relation avec son éditeur, avec les illustrateurs…
La classe de 3eC a rencontré Xavier Mauduit historien, journaliste qui présente des chroniques dans l’émission 28 minutes sur Arte. Cette rencontre a eu lieu à la mairie de Versailles. Xavier Mauduit a proposé au élèves une conférence pendant laquelle il a fait prendre conscience, avec brio et humour, aux élèves que l’histoire permet de comprendre d’où viennent les mots (la zone, l’ostracisme et Hyperbolos !) de comprendre que le passé éclaire le présent et permet de mieux le comprendre (le port d’armes aux Etats-Unis et le deuxième amendement, l’histoire du Coca-cola), de ne pas « se faire avoir » par des simplifications (les « invasions barbares ») ou des constructions historiques tardives (Vercingétorix, Jeanne d’Arc) et de nuancer les versions officielles (l’armistice du 11 novembre). Cette rencontre s’est poursuivie avec un échange avec les élèves qui lui ont posé des questions sur son parcours, sur ses métiers d’historien et de journaliste, sur le sens de l’histoire…
Mille mercis à Jean-Baptiste de Panafieu et Xavier Mauduit pour leur générosité et l’intérêt qu’ils ont porté à nos élèves, pour la qualité et la richesse de ces deux rencontres.